À propos de l'œuvre

Catherine Gangloff réalise des œuvres abstraites faites de morceaux découpés, de fragments peints, d’éléments porteurs d’un temps passé. L’idée d’une œuvre composée de différentes parties l’amène à créer des écarts, des contrastes, des dialogues, ou des glissements, et ainsi faire parler ce qu’il y a entre et autour. Par collage et assemblage, les surfaces peintes dialoguent avec l’espace et donnent un rôle à la lumière et aux ombres, aux pleins et aux vides.

Cette installation présente trois figures verticales levées, composées de plaques de résine peintes, aux harmonies colorées différentes. L’ensemble, disposé sur un socle, invite le spectateur à tourner autour, pour découvrir formes, couleurs, matériaux, lumières et ombres, et ainsi à l’impliquer non seulement dans un parcours visuel, mais aussi spatial. Le titre de l’œuvre, évoquant le chiffre 3, est aussi un clin d’œil au Ballet triadique d’Oskar Schlemmer, créateur et scénographe du Bauhaus.

Nous rejoindre

Adhérer à l’association

Rejoignez le mouvement ! Pour faire vivre L’Industrie Magnifique, adhérez à l’association Industrie & Territoires.

Adhérer

Accéder à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité de l’Industrie Magnifique

S’inscrire