À propos de l'œuvre

Odile Liger vit et travaille à Strasbourg et a étudié à l’école des Beaux-arts de Nîmes. Elle est artiste graveuse, peintre et enseignante à la HEAR (Haute École des Arts du Rhin). Klaus Stöber vit et travaille à Strasbourg et a étudié à l’école des Beaux-arts de Braunschweig. Il est artiste peintre et photographe.

Le titre de l’œuvre est un clin d’œil franco-allemand à l’univers de la boulangerie qui est le secteur d’activité pour lequel travaille Bongard. Il évoque le pain tranché et partagé, de l’entame, le « Lache-Knust » ou le quignon du rire, à sa fin le « Weine-Knust » ou le quignon des larmes. Ce projet conçu comme un travail d’équipe nous ramène à l’idée « du pain partagé » et de sa valeur universelle. Quatre tranches de pain se déversent d’un grand panier avec son fond en forme de soleil. Il est réalisé en tubes en acier réfractaire qui équipent la gamme des fours à soles professionnels Cervap de Bongard, réputés pour leur cuisson par rayonnement. L’habillage des tranches en tôle d’acier est une déclinaison de formes et de textures ayant comme point de départ une empreinte de mie de pain. Une tranche est constituée de découpes industrielles en inox et de plaques originales de gravures représentant les ouvriers au travail à l’usine. Ainsi, les tranches se superposent du sol au sommet, de la croûte terrestre à la voûte céleste.

Nous rejoindre

Adhérer à l’association

Rejoignez le mouvement ! Pour faire vivre L’Industrie Magnifique, adhérez à l’association Industrie & Territoires.

Adhérer

Accéder à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité de l’Industrie Magnifique

S’inscrire