À propos des artistes

Ziph King

C’est sous la bannière ZIPH-KING, improbable mélange de ses racines scandinave, slave, et française, que l’artiste hisse la grande voile de l’aventure photographique en 2010. 

Et c’est un retour aux sources. Parce que jadis, c’est peintre qu’il ambitionnait de devenir. Après une parenthèse de quinze années en publicité comme créatif et directeur artistique l’appel du large l’a rattrapé. Sur cette même crique ou il avait déposé ses pinceaux et ses tubes de peinture le voilà maintenant muni d’un boitier numérique. Départ à zéro. L’ivresse retrouvée, celle du grand large, de la page blanche et de la bohème…

« Le portrait. La voilà la raison pour laquelle j’ai décidé de quitter un « vrai travail » pour m’engager sur les routes de la bohème. Le portrait c’est de l’alchimie. Un mélange de technique et de spéculation. De la lumière pour capter le palpitant. Un processus qui n’aboutira jamais à une certitude, et c’est bien là la beauté de l’exercice. Tenter de figer la coquetterie d’un soupir c’est déjà beau. J’aime les portraits qui oscillent entre l’attente et le déclenchement d’un événement, ces quelques secondes sans nom ou l’âme bascule de la renaissance au baroque »
Ziph King

Catherine Bolzinger

Directrice artistique des Voix de Stras’ et du Chœur philharmonique de Strasbourg, Catherine Bolzinger mène une carrière atypique de musicienne créative et engagée, marquée par la diversité des situations et l’excellence de leur mise en œuvre. Véritable alchimiste des voix, son imagination et sa curiosité pour la vie contemporaine l'amènent à aborder diverses expressions artistiques, qui sont autant de variation sur un même thème : la rencontre avec l'autre.

2017, elle initie le Vokaleïdoscope, émission de radio mêlant interviews sur la voix et musiques vocales de toutes esthétiques, point de départ d’un travail d’installations sonores et d'un spectacle des Voix de Stras’. Croisant poésie et humour, Catherine Bolzinger crée les ”Ponctuations" , formes nouvelles et engagées qui interrogent le monde contemporain en musique. 2019, elle réalise une collecte de chansons auprès des habitants d'un quartier populaire, dont elle fait un livre-disque illustré. 2020, elle porte son oreille sur l'entreprise Cawé et les photos de Ziph King, et élabore, avec Jean-François Felter, son cuisinier des sons, un nouvel objet vocal non identifié.