es artistes

Estelle Hoffert, Martin Itty, Stéphane Spach, Patrick Strajnik & Frantisek ZvarDon

À propos des artistes

Estelle Hoffert

Estelle Hoffert est une photographe indépendante et autodidacte.

Née en 1980, elle co-édite et distribue à 19 ans son premier livre de photographies. Simultanément à ses projets personnels, elle exécute des travaux de commande dans les domaines de la mode, la publicité et l’industrie.

Depuis quelques années, sa passion des voyages et des rencontres, l’a mené au photo-reportage. Après un travail de trois ans en terres polaires de l’Arctique à l’Antarctique, elle s’est rendue début 2019 dans le camp de réfugiés de Bidibidi en Ouganda.

Elle y a réalisé des séries de portraits de gens fuyant la guerre au Sud-Soudan. Elle s’est ensuite rendue à Malte pour des portraits iconiques des rescapés de la mer Méditerranée.

Estelle Hoffert est membre de l’agence de presse Hans Lucas.

Martin Itty

Après un parcours d’accompagnateur en moyenne montagne puis d’éducateur et deux années de correspondances et piges de presse, Martin Itty s’établit photographe professionnel en 2012.

Au-delà de la simple représentation de la réalité, il cherche aussi une interprétation picturale des sujets qu’il affectionne, comme par exemple le paysage et l’architecture.

Il aime expérimenter, produire des rendus qui semblent se situer entre le dessin et la peinture. Il trouve alors dans la photo une alchimie vitale.

Il cultive sa singularité et espère apporter sa pierre à une prise de conscience des bouleversements qui menacent.

Stéphane Spach

Stéphane Spach est né en 1962 ; il vit et travaille en Alsace. En 1984, il s’installe comme photographe, travaille dans le domaine de l’architecture et de l’espace, voyage dans le monde entier, pour le compte de compagnies.

En 1992, il réalise sa première exposition et créé son premier ouvrage « Dernières lumières du siècle, exposition universelle, Séville » (les Explorateurs).

Depuis, il participe à de nombreuses expositions, en France et en Europe et réalise quelques ouvrages d’art.

Il enseigne la photographie en licence d’arts appliqués et anime des workshops à l’école Condé de Nancy.

Patrick Strajnik

C’est sous la bannière ZIPH-KING, improbable mélange de ses ra- cines scandinave, slave, et française, que l’artiste hisse la grande voile de l’aventure photographique en 2010, après une parenthèse de quinze années en publicité comme créatif et directeur artistique.

Des mises en scène, des fresques pour hôtels, salons, boutiques et autres bibliothèques. Et puis les très picturaux portraits. De du- chesses, d’artistes, de naufragés, de politiciens, de beautés et de voisins. Invariablement des rencontres qui l’ont conforté dans l’idée qu’il avait trouvé sa place et accomplit l’un de ses rêves : poursuivre l’irrationnel du portrait.

Aujourd’hui son style unique est en train de trouver écho dans la caisse de résonnance artistique d’un cercle grandissant de passion- nés et d’amateurs qui suivent ses nouveaux tableaux photographiques, entre baroque et rococo, des mises en scènes et des pay- sages proposés en tirages très limités.

Frantisek ZvarDon

Frantisek Zvardon est un photographe d’origine tchèque installé à Strasbourg depuis 1985. Après une grande École de photographie et de philosophie à Brno et Prague, il consacre sa vie à l’art de la photographie.

Grand voyageur, reporter et illustrateur, il travaille avec de nombreux magazines et éditeurs du monde entier.

Il a publié de nombreux livres dont le dernier, sorti en mars 2019 est l’achèvement du travail photogra- phique « Arctic Ways ».

Ces artistes sont associés à :